BPS – Extrait #0 : LE MEILLEUR DES MONDES

1st-editionEchantillon numéro zéro de notre Bibliothèque Portative de Survie :

« Il définissait la philosophie comme l’art de trouver une mauvaise raison à ce que l’on croit d’instinct. Comme si l’on croyait quoi que ce soit d’instinct ! On croit les choses parce qu’on a été conditionné à les croire. L’art de trouver de mauvaises raisons à ce que l’on croit en vertu d’autres mauvaises raisons, c’est cela, la philosophie. On  croit en Dieu parce qu’on a été conditionné à croire en Dieu.
— Pourtant, malgré tout, insista le Sauvage, il est naturel de croire en Dieu quand on est seul, tout seul, la nuit, quand on songe à la mort…
— Mais on n’est jamais seul, à présent, dit Mustapha Menier.

— Nous faisons en sorte que les gens détestent la solitude ; et nous disposons la vie de telle sorte qu’il leur soit à peu près impossible de la connaître jamais. »

Aldous Huxley, in Le Meilleur des Mondes (Brave New World), 1932. Traduction de l’anglais (Grande-Bretagne) de Jules Castier. Plon éditeur.

Publicités

BIBLIOTHÈQUE DE COMBAT : un avertissement

Digital CameraSouvent – et nous aimerions que ça arrive plus fréquemment encore -, un livre particulier enclenche en nous des mouvements inédits, comme une connexion que nous n’avions pas encore repérée mais qui nous semble après coup avoir toujours attendu que nous tombions sur elle, comme le silex entrant en collision avec son jumeau accouche d’une étincelle. Souvent, un livre particulier nous permet d’entendre et de voir le monde et son locataire, l’homo sapiens sapiens sapiens, sous des perspectives insensées, comme de l’intérieur et de très loin à la fois. C’est ce livre particulier, roman, comic book, collection de poèmes, correspondances ou mille autres choses, qui va nous rendre instantanément plus forts et plus perspicaces. C’est lui qui nous donnera la puissance et l’aspiration à livrer notre vision du monde sur le plateau – ou en interview. Ce livre, quel qu’il soit, nous allons vous le faire partager, nous allons l’ouvrir avec vous. Çà et là, nous posterons les couvertures et même des samples de quelques-uns des ouvrages qui nous ont fait vivre et traverser, sur scène ou en coulisses, des situations et des sensations inouïes. C’est notre BIBLIOTHÈQUE PORTATIVE DE SURVIE !
Nomade donc transplantable à merci, cette bibliothèque nous accompagne lors de nos tournées, stages, ateliers, elle sert de plate-forme théorique à toutes nos répétitions. Outre d’innombrables pièces de théâtre, notre « BPS » recense des centaines de livres, récits, essais critiques, ethnologiques, philosophiques, recueil de haïkus, biographies, contes, bandes-dessinées… Loin de se circonscrire aux seuls arts de la scène et de la piste, elle s’étend dans toutes les directions de la pensée humaine, afin de subvenir à nos dramaturgies.

Nous livrerons ici, de manière sporadique mais acharnée, un échantillonnage de hasard de notre artillerie littéraire. Compulsez !